Hard rock france
Le forum cesse d'être actualisé, faute d'audience et d’interactivité suffisante. Merci à tous et Let there be Rock

Appetite for destruction- Guns N' Roses (1987)

Aller en bas

Appetite for destruction- Guns N' Roses (1987)

Message par Angus le Lun 19 Sep - 18:13

Nous sommes en 1987. Le hard rock est dans une ère particulière: le courant à la mode consiste à s'habiller de la manière la plus androgyne voir féminine possible pour se démarquer du look des papas: en étant sûr de sa virilité, le summum du look est alors de porter du mascara avec des cheveux très long dans des collants en lycra fluos que n'auraient pas renier Véronique et davina. La musique tourne aussi joyeusement en rond: AC/DC cherche à se remettre de ses vieux démons (Phil Rudd a été viré pour consommation excessive de drogues et Malcolm fait un petit tour par la case Rehab) et surtout du succès de Back in Black sans y parvenir. Iron Maiden commence à être passé de mode et est jugé ringard avec des albums moins bons que les cinq premiers. Seul le Thrash avec son porte drapeau d'alors Metallica semble trouver grâce aux yeux du grand public.

C'est dans ce contexte que sort un OVNI: renouant avec les racines venimeuses de la musique de ses prédécesseurs, les Guns N' Roses débarquent dans le paysage musical. Scandaleux, revendiquant leur consommation de drogues et de groupies, le groupe d'Axl débarque avec ce premier opus et permet au hard de se sortir de cette vague de hair metal.

L'album commence très fort avec welcome to the jungle , chanson qui parle en fait de LA où le groupe a fait ses armes. Par la suite, des morceaux aux accents blues (sweet child o' mine entre autre), d'autres références à LA (paradise city) ou à la drogue (Mr Brownstone, un type d'héroïne) émaillent ce très bon album.

Cet album marque également un tournant: en l'entendant du côyé de Seattle, un jeune homme paumé du nom de Kurt Cobain se dit qu'Axl manque sérieusement de crédibilité en chantant des textes aussi durs et violents avec son look. Il se dit qu'il peut faire au moins aussi bien voir mieux. Vous l'aurez compris, c'est en voulant remettre Axl Rose à sa place que va naître le mouvement grunge.

Au final; Guns N Roses présentent ici un très bon album qui marque un réel tournant et fait entrer le hard dans les années 90.

1. Welcome to the Jungle
2. It's So Easy
3. Nightrain
4. Out ta Get Me
5. Mr. Brownstone
6. Paradise City
7. My Michelle
8. Think About You
9. Sweet Child o' Mine
10. You're Crazy
11. Anything Goes
12. Rocket Queen

__________________________
Il n'y a pas que le sexe dans la vie, il y a le Rock et la binouze aussi.



avatar
Angus
Master of puppets

Messages : 460
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 35
Localisation : Nîmes (centre du monde) / Marvejols (plus excentré)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hardrockfrance.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum