Hard rock france
Le forum cesse d'être actualisé, faute d'audience et d’interactivité suffisante. Merci à tous et Let there be Rock
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

Nervermind- Nirvana- 1991

Aller en bas

Nervermind- Nirvana- 1991

Message par Angus le Mar 27 Sep - 11:53

En 1991, le monde du rock oublie un temps LA et les tête se tournent alors vers une ville de l'état de Washington beaucoup moins glamour, Seattle.
C'est de cette ville que nous vient une nouvelle vague de durcissement de notre musique préférée: comme dit dans la chronique de Appetite for destruction (et comme je l'ai lu dans son journal), un jeune homme torturé du nom de Kurt Cobain avait décidé de rendre plus de crédibilité à la scène Rock en proposant une alternative plus crédible qu'Axl Rose au hair metal. Il décida avec son pote bassiste Krist Novoselic de fonder Nirvana, groupe destiné à la base selon ses fondateurs à la scène underground. L'album Bleach sorti en 1989 remporte à ce titre-là un joli succès.
Arrive alors le deuxième album, nevermind, nom hommage à un album des sex pistols de 1977, never mind the bollock. Le démarrage est semblable à celui de Bleach. Mais quelques semaines plus tard, un animateur d'une radio étudiante tombe sur l'album et balance "smell like teen spirit" dans tout le campus. Le succès est fulgurant et en moins d'un mois, Cobain se retrouve star mondiale porte parole de toute une génération.

Pour en revenir à l'album et à la musique, il est vrai que le grunge, c'est comme le punk: tout dans l'attitude et le look, pas grand chose dans la technique. Cet album contient cependant de très bons textes (certes très torturés) avec un réel talent d'écriture qui parle du malaise ressenti face à la société de consommation et à la société tout court, ce qu'éprouvent beaucoup d'ados et qui explique en grande partie le succès de cette galette.
Nirvana sortira par la suite un troisième album, in utero, avant le suicide de son chanteur qui ne supportait pas la vie d’icône du Rock.

Pourquoi avoir chroniqué cet album me direz-vous? Parce qu'ici, à l'instar d'un Back in Black, on est plus qu'à l'écoute de quelques morceaux de musique: on est en face d'un phénomène culturel marquant de son époque.

Tracklist:
Smells Like Teen Spirit – 5:01
In Bloom – 4:14
Come as You Are – 3:39
Breed – 3:03
Lithium – 4:17
Polly – 2:57
Territorial Pissings – 2:23
Drain You – 3:43
Lounge Act – 2:36
Stay Away – 3:32
On a Plain – 3:16
Something in the Way – 3:51

Morceau caché : Endless Nameless – 6:43



Bien sûr, cette couverture aussi mythique que les Beatles sur Abbey road a été maintes fois parodiée.
Voici 2 dessins animés américains très célèbres qui s'y sont amusés

family guy


Et bien sûr les simpsons


__________________________
Il n'y a pas que le sexe dans la vie, il y a le Rock et la binouze aussi.



avatar
Angus
Master of puppets

Messages : 460
Date d'inscription : 04/09/2010
Age : 35
Localisation : Nîmes (centre du monde) / Marvejols (plus excentré)

Voir le profil de l'utilisateur http://www.hardrockfrance.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum